Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 18:39

Décidément, l'Internet est vraiment quelque chose d'extraordinaire...Autant dans son côté souvent dégueu, exhibitionniste, meurtrier de la langue française, cruel, mesquin, [ajoutez un adjectif négatif]


Et puis on peut y trouver des preuves que l'être humain peut parfois se dépasser par amour, par passion, pour une grande cause...


Passé cet enfonçage flagrant de portes ouvertes, dû au fait que je suis encore émue par la vidéo que je viens de regarder, seule au bureau un samedi, tandis que le soleil rougeoie au dehors et que mes amis ont quitté Facebook pour aller profiter de ce week-end ensoleillé (ce dont je ne leur tient pas rigueur mais quand même...), voici la vidéo qui m'a donné envie de reposter sur ce blog, où les araignées commençaient à tisser leur toile entre deux rubriques.

 

Isaac Lamb a demandé sa petite amie, Amy Frankel, en mariage, de manière inédite : avec un lipdub... en live ! Il lui a demandé de s'asseoir à l'arrière d'une voiture, avant de lui mettre des écouteurs sur les oreilles. Et lorsque la musique a commencé...

genr

 

Evidemment, Amy a dit OUI.

 

J'aimerais rester stoïque devant ce genre de vidéos, et sourire avec un poil de condescendance, en pensant à ces gens qui ont sans doute en tête l'envie de viraliser leur vidéo et de, pourquoi pas, en tirer quelque chose, ne serait-ce que leur quart d'heure de web-célébrité. J'aimerais aussi me moquer du kitsch du dispositif, moi qui n'ai jamais rêvé de robe blanche, de bals et de buffet de desserts (enfin si, le buffet de desserts, j'en rêve). Las ! J'appuie sur "Play" et je chiale. Comme devant la prestation de Susan Boyle. Comme devant les pubs T-Mobile. Comme devant Extreme Makeover, vous savez, quand Ty Pennington en rajoute à la fin en disant des trucs comme "Vous voyez Becky, votre mari est mort d'une crise cardiaque en vous laissant seule et sans le sou avec vos 6 enfants dont l'un est aveugle et un autre paraplégique. Vous avez adopté les enfants de votre soeur qui se prostitue et se drogue depuis l'âge de huit ans. Mais vous avez une chambre avec un jaccuzzi perso maintenant !"

Rah !

t

Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 11:04

Je vous l'avais dit, j'ai à nouveau 15 ans. Grâce à Take That, je rajeunis de jour en jour, et sans Botox.

 

Alors forcément, le nouveau clip de Take That, je l'attendais avec impatience... Jamais je n'aurais pu imaginer que Robbie Williams réintègre un jour le groupe. Il va d'ailleurs sans doute se faire tailler en pièces par la presse française, certains fans ne comprenant déjà pas eux-même la raison de ce retour.

 

Enfin voilà la vidéo. C'est sorti ce matin à 9h heure française et le voilà, tout beau, plein de mecs en short et de muscles saillants... Si le début de la vidéo m'a laissée dubitative, et plus encore la séquence où la caméra semble entrer dans l'oeil de Mark Owen, et où s'ensuit une série de plans un peu improbables, la fin, plutôt émouvante, m'a fait sourire. Et puis la chanson est extra. Un bon mix de ce que faisait Robbie Williams (dans ses premiers albums) et de ce que fait Take That (aujourd'hui).

 

 

Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 16:48

Lady Gaga est décidément une source d'inspiration pour les chorales universitaires américaines. Il faut dire que sa musique se prête plutôt bien à des reprises a cappella. Après celle de Bad Romance, par On The Rocks, voici le choeur de l'université de Berkeley, en Californie, qui reprend Poker Face, toujours avec humour et talent. Un plaisir pour les oreilles, et les yeux !

 

Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 22:41

Puisque je suis dans ma soirée spéciale chorales, je suppose qu'il serait indécent de ne pas parler de PS22, la chorale d'enfants américains qui fait le buzz sur la toile. (Rien à voir avec la Fédération du Parti socialiste de Côte d'Armor) La chorale PS22 est constituée d'enfants d'une école élémentaire de New-York. Leur prof de musique a eu l'idée de mettre les vidéos des gamins sur le Net. Résultat : gros succès, des millions de clics, des stars qui ne tarissent pas d'éloges sur les charmantes têtes blondes, qui ont repris des dizaines de titres célèbres (l'un des plus diffusés est la reprise de Eye of the Tiger). Récemment, ils ont repris une chanson du groupe-français-qui-chante-en-anglais Phoenix. Une prestation diffusée dans Taratata, qui recevait le groupe.


J'aime particulièrement leur reprise de Viva la Vida de Coldplay. Comme on dit en ce moment à Paris : "c'est très frais".

Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 22:35

Depuis que cette vidéo tourne sur Facebook, je l'ai regardée des dizaines de fois : je suis fan. Fan de cette chorale d'hommes, On The Rocks, issus de l'université de l'Oregon aux Etats-Unis. Outre cette version totalement géniale de Bad Romance a cappella, de Lady Gaga, ils ont repris des tas d'autres chansons, toujours avec beaucoup de talent et d'humour... Il n'y a qu'à taper "On The Rocks" sur Youtube pour dénicher d'autres perles...

Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 11:43
take-that-pano
C'est ce que je me dis quand j'écoute - en boucle - l'un des titres de Take That, Rule The World. Il est sorti en octobre 2007 mais je ne l'ai découvert qu'il y a peu. Un comble pour moi, qui peut citer, encore aujourd'hui, les dates d'anniversaire des cinq membres du groupes, et les dates de sortie et place dans les charts anglais de tous leurs titres d'avant-séparation.
Je suis fan depuis l'âge de 13 ans, ce qui ne me rajeunit pas, vu que j'en ai bientôt 30, 25. La musique idéale pour une adolescente un peu rêveuse : de l'amour, des grands sentiments, un monde de Bisounours. Et puis, les années ont passé, les Take That se sont séparés, comme une façon de marquer la fin de l'enfance (oui, je suis égocentrique). J'ai écouté d'autres choses, le rock, la pop... Et puis en 2006, Take That qui se reforme pour une tournée. «Et si on y allait ?» propose Tiffany, que j'avais rencontrée sur le ouaibe grâce à notre passion commune pour le groupe anglais. Aller voir les Take That. A 26 ans. Après tout pourquoi pas ? Moi qui n'ai pas eu la chance de les voir du temps de leur gloire, allons-y, suivons-les dans cet «ultimate tour». Et revivons, l'espace de quelques heures, l'adolescence perdue.

Manchester, un jour de mai 2006. Me voilà dans la ville des Take That. Une ville que j'ai fantasmée étant gamine, tandis que j'écoutais Sure, Back For Good et autres titres. Une ville qui n'est qu'en fait qu'à une heure et demie de Paris. Comme tout paraît petit quand on grandit... Une salle de concert de 9000 personnes. Pleine à craquer, pour le troisième soir de suite. En annonçant leur retour pour une dernière grande tournée, les Take That ont déclenché l'hystérie en Angleterre. Personne ne les avait oubliés, finalement. Là où d'autres boys bands sont tombés dans l'oubli, eux sont revenus la tête haute, vendant des milliers de places de concert en l'espace de quelques minutes. Le documentaire, Take That For The Record, montrant le groupe dix ans après leur séparation, a marqué les esprits. A prouvé à Howard Donald, Gary Barlow, Mark Owen et Jason Orange qu'ils avaient peut-être encore un rôle à jouer, aussi humble soit-il, dans le paysage musical anglais.

Et le show est à la hauteur pour cet ultimate tour. De la nostalgie, mais aussi et surtout beaucoup d'auto-dérision. Les Take That se moquent d'eux-mêmes, de leurs fans. Le courant passe. J'ai 15 ans. L'espace de deux heures, j'ai 15 ans.

Forts du succès de cette tournée, le groupe sort un nouvel album, Beautiful World. Puis un une nouvelle tournée, et encore un album, et une autre tournée... La machine est relancée. En octobre 2007, ils sortent Rule The World, chanson du film Stardust. Un succès.



J'ai un peu perdu le fil de cette nouvelle carrière. Mais pour Noël, j'ai reçu le DVD de leur dernière tournée, The Circus. Un show incroyable, sur le thème du cirque (!), avec danseurs, acrobates, effets pyrotechniques... Du grand spectacle... Oui, c'est un boys band. Mais sans doute le meilleur d'entre eux. Encore un moment de bonheur. Que j'ai savouré en me disant que finalement, je n'avais plus 15 ans. Que les Take That, eux, étaient quadragénaires, mariés, papas. Mais étaient toujours là. Et encore meilleurs qu'en 1995. Finalement, vieillir, c'est peut-être pas si terrible ?
Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 10:38
Note préalable : cette vidéo est vieille. Elle date du 8 septembre, ce qui est, dans le monde du buzz Internet, l'équivalent de 10 ou 15 ans. Mais je ne l'avais pas reprise sur mon blog à l'époque et depuis, à chaque fois que je veux la montrer à quelqu'un, je dois la chercher sur Youtube. Le plus simple est donc d'utiliser ce blog comme un moyen d'archiver les vidéos. Voilà.

Dans mon prochain billet, je vous parlerai sans doute de comment faire ses recherches Internet sur Altavista après avoir créé une adresse sur Caramail.

Contexte : le 8 septembre 2009, donc, pour célébrer le lancement de la 24e saison de son émission, Oprah Winfrey a des invités de choix : les Black Eyed Peas. Ils interprètent I Gotta Feeling, leur nouveau titre, devant près de 21000 personnes. Et là, surprise pour Oprah : une flash-mob étonnante (peut-on encore parler de flash-mob, sempiternelle question). Dans la foule, une seule fille danse, tandis que les milliers d'autres restent immobiles. Soudain, ce sont dix personnes qui rejoignent la chorégraphie, puis cent, puis mille. Vous imaginez la suite (sinon, c'est à voir en-dessous).



Dans cette autre vidéo, vue aérienne de l'événement, on peut apprécier un peu mieux le nombre de danseurs :



Détail (ou pas) : derrière cette flash-mob se cache l'opérateur T-Mobile, décidément très au point sur le marketing viral...

Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 19:08




Merci à Jules d'avoir trouvé cette vidéo. Merci à Mozinor d'être drolissime...
Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 21:12
Elle s'appelle Jill Peterson. Il s'appelle Kevin Heinz. Kevin sans accent sur le "e", car le couple est américain, originaire du Minnesota. Sur leur site internet, Jill et Kevin nous apprennent qu'ils se sont rencontrés en 2005 lors d'un mariage (forcément). Et pour LEUR grand jour, les amoureux couple, pas à cours d'inspiration, ont fait une entrée en danse et en musique, précédés de leurs témoins et filles et garçons d'honneur. Sur l'air de Forever, de Chris Brown, ils ont offert un vrai moment de bonheur (encore un !) aux internautes.



15 000 000 de clics, une vidéo qui se diffuse via Facebook et Twitter : voilà Jill et Kevin propulsés au rang de stars du ouaibe. Un titre qu'ils décident, sur leur site, de mettre à profit pour récolter des dons en faveur d'une association qui lutte contre les violences conjugales. Alors forcément, Jill et Kevin, on ne les connaît pas mais on les aime déjà. Et c'est Chris Brown qui doit se frotter les mains. La chanson est en passe de devenir un hymne à l'amour new generation !

Dans la vidéo suivante, les wedding dancers se produisent d'ailleurs en direct pour l'émission Today! de NBC. De vraies stars...





Et c'est bien connu, le buzz engendre le buzz (si, si, c'est bien connu). C'est ainsi que des petits plaisantins ont imaginé Jill et Kevin, six mois après l'heureux événement, et ont posté sur YouTube cette vidéo parodique, qui met en scène le «Divorce Entrance Dance» du couple. Un autre grand moment de franche rigolade !


Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 14:46
Bon. C'est un fait, la flashmob n'existe plus. Maintenant, on veut du chiadé, de la préparation, du spectaculaire. Se retrouver tous à 14h13 pour ouvrir un parapluie, le secouer deux minutes avant de se disperser, ça afait rire deux minutes, mais les internautes sont apparemment passés à un cran au-dessus.

En témoigne cette nouvelle vidéo, tout droit venue de Suède, où un groupe de danseurs, Bounce Streetdance Company, a réalisé un nouveau happening musique et danse, en hommage au roi de la pop... 8 juillet dernier : rendez-vous 15h30, place Sergels-Torg, à Stockholm, pour 300 danseurs qui, en une demi-heure, ont appris une chorégraphie sur Beat It. Une heure plus tard, la musique démarre et un danseur, puis trois, puis dix, puis plusieurs dizaines et enfin le groupe entier, commencent à danser... Sympa l'hommage...






Sinon, dans le genre iconoclaste, il y a toujours la vidéo totalement hilarante de Mozinor, qui date de 2006. Je précise la date, bien antérieure à la disparition de MJ, car depuis quelques semaines, via des commentaires un peu colères, certains internautes incitent l'auteur à retirer cette vidéo considérée comme offensante...


Bite it
envoyé par mozinor
Repost 0
Published by Refia - dans Vidéothèque
commenter cet article