Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 12:34
(Attention, âmes sensibles senseibles s'abstenir, j'ai décidé de me mettre au gore)

Une belle journée de mars, comme les journées de mars peuvent l'être quand on vit dans la métropole lilloise. On sonne à la porte. On est mercredi, ce qui signifie pas de cours, ce qui signifie glandouille toute la journée devant les dessins animés. Après tout, j'ai 13 ans, c'est l'âge.

Amélie se tient sur le pas de la porte, un sourire aux lèvres, toute frétillante.

- ça y est... Je les ai...
- ...

Je vois dans son sourire qu'elle me parle de quelque chose de positif, mais quoi ? Devant mon silence interrogateur, Amélie s'explique, en chuchotant sur le ton du secret.

- ça y est : j'ai mes règles !
- ...

Bien entendu, je comprends de quoi elle parle. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi elle me parle de ça. Et avec ce sourire béat. Finalement, croyant faire bien, je la félicite et, comme ça semble important pour elle, je lui dis que moi aussi. Amélie se fige.

- Depuis longtemps ?
- ... quelques mois, peut-être...

Amélie ne frétille plus. Poings sur les hanches, elle me regarde d'un oeil noir. Le sourire a disparu.

- Tu aurais pu me prévenir !!!!

Et voilà. Encore une fois, j'ai raté le coche. Pas compris que c'était SI important que ça. J'ai juste vu une emmerde supplémentaire dans ma vie de collégienne tourmentée. Ma mère m'a pas dit, la larme à l'oeil, "ma chérie, tu deviens une femme". Ma grand-mère ne m'a pas fichu de baffe, comme ça se fait traditionnellement. Heureusement, car je crois que je l'aurais super mal pris d'ailleurs. Non, pour moi, c'est arrivé comme ça, sans tambours ni trompettes, sans annonce officielle ni sourire aux lèvres.

- Mais quand même ! ça veut dire qu'on est des femmes, maintenant ! On peut avoir des bébés !!!

Amélie recommençait à frétiller, mais cette fois de manière inquiétante... Des bébés ? A 13 ans, je savais quand même déjà comment on les faisait, et ça me paraissait un peu loin. Devenir une femme ? Oui, on dit aussi ça du premier baiser, de la perte de la viriginité, du premier boulot, du premier appart, du premier enfant... Pour ma part, je souhaitais encore un peu rester une gamine, et aller regarder la fin de mes dessins animés, si c'était possible, merci.

- J'en reviens pas que tu me l'ais pas dit...

Décidément, elle avait du mal à s'en remettre. Pour l'apaiser, je lui promis de lui communiquer un calendrier de mon cycle, afin que dorénavant, elle soit la première au courant. La nouvelle parut la soulager un peu. Le sourire revint sur les lèvres.

- Je crois que je vais essayer les tampons, c'est plus pratique...
-...

Moi qui pensais que la conversation était finie, j'étais marrie. Qu'en avais-je à faire de ces histoires de tampons ? Amélie semblait avoir réfléchi à ce jour depuis des mois, des années. Elle semblait avoir attendu avec impatience le moment où elle sortirait des toilettes, la larme à l'oeil, pour anoncer à sa mère la grande nouvelle.
Pour ma part, j'avais été bercée de toutes ces histoires dégueus qu'on raconte sur ce moment-là. Ces légendes urbaines qui circulent, et qui concernent toujours évidemment, "la cousine de la soeur du meilleur copain de mon frère". La plus réputée était celle de la fille qui a ses règles en cours : elle est assise dans une mare de sang et quand elle s'en rend compte, elle court aux toilettes et on peut la suivre grâce aux traces ensanglantées... Du coup, je m'imaginais un peu ça comme un geyser de sang, et les films d'horreur dont je me gavais ne m'aidait pas.
Alors bien entendu, contrairement à Amélie, je n'attendais pas du tout, mais alors pas du tout ça avec impatience.

Histoire d'être gentille, je promis à Amélie de l'accompagner à Carrefour dans l'après-midi, pour acheter des tampons, des serviettes, de la crème dépilatoire, des préservatifs, du whisky, des coussins d'allaitement, et toutes autres sortes de choses qui pourraient nous faire avancer d'un pas vers l'âge adulte.
Elle partit, enfin.

Et je retournai à mes dessins animés. Et à mon lait-fraise. Et mon doudou.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kit - dans Souvenirs...
commenter cet article

commentaires