Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 18:34

En ce moment, je ne sais pas pourquoi, mais tout le monde parle de politique autour de moi. Ca m'énerve. C'est chiant, lors d'un repas entre amis, quand t'es en train de philosopher sur le gagnant de la prochaine Star Ac' ou de raconter comment ton chef s'est cassé la gueule devant tout le monde au bureau, y a toujours un péquenot pour casser l'ambiance en te sortant un truc du style : "vous pensez qu'il y a de la place pour une troisième voie au centre ?"

Moi personnellement, je n'en ai aucune idée, et je m'en bats l'oeil.

Jusqu'à il y a peu de temps, je pensais qu'il y avait la droite et la gauche. A droite les socialistes, à gauches les communistes. Quand on m'a dit que c'était bien plus compliqué que ça, j'ai décroché...

Mais bon, en ce moment, comme c'est un peu à la mode de parler politique, je tente désespérément de m'y mettre. Et je m'aperçois pour mon plus grand bonheur qu'il suffit de claquer une ou deux phrases bien senties pour que ça le fasse.

Exemple 1 : "vous pensez qu'il y a de la place pour une troisième voie au centre ?"

--> Prendre un air soucieux (rappelez-vous la technique du pet de Joey dans Friends) et, en prenant bien le soin de peser ses mots (parce que l'heure est grave), dire quelque chose du genre "Tu sais, l'important, ce ne sont pas les étiquettes, ou les promesses qui ne seront pas tenues. Non, Roger, l'important, ce sont les actes."

Exemple 2 : "Qu'est-ce que tu penses du programme de Sarko/Ségo/Bayrou/De Gaulle/Louis XVI/Jules César, en matière d'éducation ?"

--> "Tu sais, l'important, ce ne sont pas les étiquettes, ou les promesses qui ne seront pas tenues. Non, Roger, l'important, ce sont les actes."

C'est vide, ça ne veut rien dire et tout dire, c'est café du commerce, j'adore. La plupart du temps, les gens acquiesceront avec gravité (gravitude ?) et avec un peu de chance, on vous proposera de reprendre un peu de tarte au fromage. A ce moment-là, répondre autre chose.

Bon évidemment, ça marche seulement avec les gens qui n'en savent pas plus que vous question politique. Les autres se rendront vite compte de l'imposture, et dans ce cas, je vous conseille une pirouette verbale astucieuse du type "Il faut que je pisse."

Toujours efficace.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kit - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

Wilbur 25/04/2007 22:34

Il y a aussi une autre réponse à donner en cas de question très profonde sur la politique. Tu prends toujours l'air du pet de Joey et du réponds tout simplement : "zob".
C'est aussi très efficace. En général on te propose aussi de la tarte. Pour que tu ne l'ouvres plus...
Bon. Il faut que je pisse.

Kit 26/04/2007 11:06

Wilbur, Wilbur... La dernière fois que tu as dit "Zob", ça ne t'a pas fait que du bien. ;)