Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 17:13

Le titre de ce post est volontairement exagéré et provocateur, afin d'attirer le chaland et de faire monter mon blog rank. Oui, c'est comme ça. Mais la réalité est à peine moins pire.

Je bosse au premier étage de la boîte. Au quatrième, on a une cafétaria. Le café est infect, mais j'aime bien y aller assez régulièrement, histoire que la journée passe plus vite.

Pour avoir l'air sympa, je demande à mes collègues de bureau s'ils veulent quelque chose. Souvent, ils me répondent que oui - les vaches - et je redescends avec un gobelet dans chaque main et un troisième dans la bouche. Heureusement, on est une petite équipe.

Pour arriver jusqu'à mon niveau, y a une porte.

Une fois, avec mon chef, on rigolait bien, en pensant qu'un de ces quatre, y a un couillon qui arrivera avec son café à la main et qui se prendra la porte en pleine gueule parce qu'un couillon arrivant de l'autre côté l'aura ouverte avec violence.

Je suis ce couillon.

Et c'est beaucoup moins drôle que quand on se l'imaginait.

Le gars en question avait l'air désolée, mais son pote se retenait de pouffer. Moi, je me disais que mes gobelets n'étaient pas complètement vides, et si j'avais été en CDI, je lui aurais jeté à la tronche.

Mon joli T shirt de chez Etam, acheté pendant les soldes à 5 euros et que je mettais pour la première fois aujourd'hui, est ruiné.

Le café chaud devient vite froid, et le contact sur ma peau du tissu trempé n'est pas soutenable. Encore 3 heures de boulot, je me suis dit : je ne tiendrai pas.

Alors je suis allée aux toilettes pour me changer avec ce que j'avais sous la main. En l'occurence, une petite veste que je porte toujours au-dessus d'un t shirt parce queje n'arrive pas à la fermer. En forçant un peu, j'ai pu boutonner le milieu. au niveau des hanches, impossible. Et bien entendu, c'est à ce moment-là qu'on se rend compte qu'il manque un bouton à la veste qu'on ne ferme jamais... Et où il est placé le bouton ?

Au niveau de la poitrine, bien entendu...

D'où le titre de mon post. AJoutez à cela le fait que ce matin, pour suivre avec mon nouveau T shirt de chez Etam à 5 euros, j'ai mis mon soutien-gorge marron, que le soutien-gorge en question a une baleine qui manque d'un côté et qu'assise, devant mon poste, je suis encore plus serrée dans ma petite veste que je ne ferme jamais, ce uqi fait qu'un autre bouton menace de sauter... et vous aurez compris que j'attends avec impatience la fin de la journée.

Rentrer chez moi, mettre un t shirt qui ne sent pas le café infect, une veste taille XXXL pas forcément jolie mais que je peux fermer... C'est fou comme toutes petites choses de la vie paraissent attirantes, d'un coup.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kit - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

tata 28/03/2007 10:19

Bravo pour le titre stef!ça a marché!je suis allée directement dessus!bon  ok!ce n'est que moi et je suis peut être un peu obsédée!en tout cas je me suis bien bidonnée!avec les vécés aussi d'ailleurs!j'ai beaucoup de plaisir à te lire!bisous stef!
 

Kit 28/03/2007 11:59

Scandale !!! Je te pensais bien au-dessus de ce genre de réactions !

Wilbur 03/03/2007 10:56

Ouarf ouarf ouarf ! En tant que personne n'ayant pas encore été victime de la porte dans la gueule, je me suis permis de m'esclaffer en lisant ton texte ! Personne n'a pris la scène en vidéo ? Avec toutes ces conneries de téléphones portables qui font photo, caméra et fer à friser, il y a bien quelqu'un qui t'a filmée, non ?
Allez, à tout malheur quelque chose est bon. Je suis sûr qu'avec ta tenue petite veste-soutien-gorge-seins à l'air, tu t'es fait pleins de nouveaux amis dans ta boîte !
;-))

Kit 05/03/2007 15:57

Je suis repassée par cet endroit maudit ce matin, j'ai déposé mes gobelets de café chaud par terre, ouvert la porte, coincé la porte avec mon pied, repris les gobelets, donné un coup de pied dans la porte pour qu'elle s'ouvre, et suis passée. Pas très rapide ni gracieux, mais efficace.
Mais je pense que la meilleure solution est encore d'arrêter le café...