Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 11:30


Ils nous disent parfois bonjour, les voisins

Parfois nous offrent un sourire, les voisins
Le matin, quand on va chercher son courrier, les voisins

Ou le midi, ou le soir, quand on sort les poubelles, les voisins
Mais bien souvent, ils ne nous adressent pas la parole, les voisins
Ils font comme si on était pas là, que pour eux on existait pas

D'façon les voisins, c'est des cons, c'est des cons
Mais l'problème, c'est qu'on est tous le voisin de quelqu'un, oho
D'façon les voisins, c'est des cons, c'est des cons
Mais l'problème, c'est qu'on est tous le voisin du voisin

Parfois ils rentrent tard, je les entends, les voisins
Ils ne font pas l'amour très souvent ou alors ne silence, ah les voisins
Ils écoutent de la musique de merde à fond les ballons ah putain, les voisins
Ils n'ont même pas acheté le dernier Kino ! les cons, ah les voisins
Ils s'engueulent tout l'temps, pourquoi ils restent ensemble ?

D'façon les voisins, c'est des cons, c'est des cons
Mais l'problème, c'est qu'on est tous le voisin de quelqu'un, oho
D'façon les voisins, c'est des cons, c'est des cons
Mais l'problème, c'est qu'on est tous le voisin du voisin

'Faudra p't'être penser à les inviter un soir à manger, les voisins
On pourra discuter de choses et d'autres avec les voisins
Quand ils font à manger, des fois ça sent bon, des fois ça pue
Et leur sale mioche qui gueule tut l'temps, tout l'temps !

D'façon les voisins, c'est des cons, c'est des cons
Mais l'problème, c'est qu'on est tous le voisin de quelqu'un, oho
D'façon les voisins, c'est des cons, c'est des cons
Mais l'problème, c'est qu'on est tous le voisin du voisin

Jef Kino, Les voisins



J'ai cette chanson en tête depuis plusieurs jours. Faut dire que mes voisins, ils sont deux fois plus mes voisins que des voisins ordinaires, parce qu'ils ont un T5 en duplex et que du coup, ils sont mes voisins d'à-côté et aussi mes voisins d'au-dessus... De l'autre côté, on a le vide-ordure, qui n'est plus utilisé alors ça va. Avant, mon voisin d'à-côté/au-dessus, c'était un trentenaire agréable, divorcé, deux enfants. Les gamins ne venaient que le week-end, et ça filait doux. Dès qu'on les entendait courir un peu trop dans les chambres c'est-à-dire au-dessus de mon salon, la grosse voix paternelle venait rétablir l'ordre.

Une perle de voisin.

Mais il est parti.

A sa place, un jeune couple, avec une fillette et des jumeaux de moins d'un an. Jusque là tout va bien. Passons sur le fait que, les premières semaines, ils ont décidé de retaper entièrement l'appartement, à en juger par le bruit des perceuses, masses et autres objets de torture auditive.

Le problème, c'est qu'ils ont eu la bonne idée de payer à la gamine un piano, mais de toute évidence, ils ont omis de lui apyer aussi les leçons qui vont avec. Alors le soir, on a droit aux dix premières notes de "Le lettre à Elise". En boucle parce qu'elle se gourre dès la onzième note. Moi ça m efait flipper parce que j'ai toujours trouvé que "Le lettre à Elise", c'était une musique de film d'horreur. Quand elle se met à jouer ses dix notes, ça me fiche les chocottes, je m'attends à voir débarquer le clown de "Ca" ou Freddy Krueger dans ma cuisine.
On pensait que ça pouvait pas être pire, mais récemment, ils ont décidé de lui payer une trompette. Toujours sans les leçons..Et comme la journée, la gamine, elle préfère sans doute jouer à des jeux calmes te silencieux, c'est jamais avant 21 heures qu'elle se met à jouer de la trompette. L'acoustique doit être meilleure, je ne sais pas.


Ajoutons à cela la nette inclination de mes voisins pour les plats à base de poisson grillé, et leur tendance à faire trop griller ledit poisson. L'odeur de marée à 8 heures du matin, entre les biscottes au Nutella et le café, ça le fait pas. Parce que l'odeur du poisson, voyez-vous, c'est super tenace !

Depuis une dizaine de jours, ça a encore empiré. Je pense qu'ils ont offert à la gamine une piste de bowling pour Noël. Je ne vois pas d'autre explication au vacarme qu'elle fait chaque soir dans sa chambre (qui, je le rappelle, est au-dessus de mon salon). J'ai aussi l'impression qu'ils ont fait tomber les murs pour faire un terrain de basket à l'étage. D'où les bruits de balle qu'on laisse lourdement tomber sur le sol et les déplacements au pas de course.

Alors quand je me suis acheté un jeu de karaoké sur Playstation 2, et que tout le monde m'a fait de gros yeux : "Mais tu vis en appartement ! T'as pas peur que les voisins t'entendent chanter ?", j'ai souri. Un sourire maléfique comme les méchants dans les films d'Heroic Fantasy. J'espère bien qu'ils vont m'entendre chanter. Je le souhaite plus que tout. Et ce soir, je me prévois un super medley OffSpring/Marylin Manson/Blink 182, avec pogo et jets de cannettes contre les murs...

Partager cet article

Repost 0
Published by Kit - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

Wilbur 11/01/2007 22:48

Vas-y lâche-toi sur le karaoké !! Et fait venir tes amis ! Et cuisine leur du choux, l'odeur du choux aussi est tenace !

Kit 24/01/2007 12:14

Oui, mais l'idée du chou, ça me punirait également