Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 19:44
Je viens de rentrer de la Japan Expo 2009. Que de monde ! Pour son dixième anniversaire, le salon, qui accueillait 3000 personnes en 2000 pour sa première édition, a fait le plein. Près de 150000 visiteurs cette année !

Par rapport à 2007, ma JE précédente, la surface utilisée était beaucoup plus large, la Comic Con' et Kultigame étant plus clairement séparés de la JE proprement dite.

J'ai pu essayer plusieurs jeux vidéo dont la sortie est prévue, au plus tôt, pour fin 2009. The Legend of Zelda : Spirit Tracks et Professeur Layton et la boîte de Pandorre sur Nintendo DS, New Super Mario Bros sur Wii (sympa, on peut y jouer à 4), ou Let's Tap, de Sega, sur Wii (photo). Ce dernier jeu se distingue par une nouvelle manière de jouer : pour faire avancer son personnage, il faut tapoter sur une boite en carton, les vibrations sont transmises à la manette Wii posée sur le carton. Un coup un peu plus fort permet de faire sauter le personnage. Les graphismes sont simplistes, et le jeu un peu énervant. L'impression qui se dégage est que les créateurs ont tout misé sur le gameplay, et n'avaient plus d'idées pour le jeu. Mais je n'ai pu tester qu'une petite partie du jeu et en plus, j'ai perdu la course. Mon avis est donc très subjectif. Et j'avais la même critique pour la Wii, lorsque les jeux se résumaient à Wii Play ou Wii Sports. Un Gameplay original ne justifie pas l'achat d'un jeu (dit Refia, qui a une Wii et l'Eyetoy sur PS2).

Niveau cosplay, l'émerveillement était moins important qu'en 2007. Sans doute pas à cause d'une moindre qualité des cosplay, mais l'effet de surprise n'était plus là. Moins de Naruto qu'il y a deux ans, où les cosplay orange se comptaient par dizaines. Pas mal de shinigamis de Bleach, quelques très beaux cosplays de Final Fantasy, peu de Death Note, très peu de Saint Seiya et de DBZ... Mais des cosplays magnifiques lors du World Cosplay Summit, où les cosplayeurs ont, en plus, donné des prestations superbes, amusantes ou émouvantes. Le souci du détail de certains cosplayeurs me sidère. (>> De très belles images de cosplayeurs sur le site de La Crampe aux Doigts)

Côté culture japonaise... Hmm... Je peux comprendre que les Japonais s'y perdent un peu, car à part quelques stands où on apprend l'origami (j'ai fait une grue, il m'en reste donc 999), des démonstrations de kendo ou quelques kimonos par ci par-là, la Japan Expo est tout de même à 95% tournée vers le manga, l'anime, la J-Pop et le jeu vidéo. Ce ne sont pas les barquettes de sushis à 15 euros où les boîtes de gâteaux en forme de panda  qui apportent l'authenticité recherchée...

Le plus gros problème pour moi reste la fréquentation du salon. En gros, je dois avoir dix ans de plus que la moyenne d'âge. Si les trentenaires étaient en proportion plus nombreux à la Comic Con' (Star Wars, Stargate... et tous les trucs qui contiennent "star" en fin de compte), le reste du salon était surtout peuplé de 15-20 ans ! Argh !

J'ai découvert qu'il y avait des groupies. Pas seulement des chanteurs de J-Pop, non. : ça reste plutôt classique, à ce niveau-là. Mais lors de la diffusion en avant-première du prochain Naruto, les jeunes filles à côté de moi hurlaient leur amour inconditionnel pour Sasuke, un des personnages de l'anime qui, par définition, n'existe pas. Perturbant.

Flippant aussi lorsque les fans se mettent à chanter les génériques d'anime en japonais, par coeur, même sans lire les paroles. Ou qu'ils reconnaissent dès les premières notes un générique : «Ah oui, c'est le générique de fin numéro 3 de Death Note !» Ah ?

J'étais assez fière à un moment, d'avoir reconnu avant tout le monde (enfin avant toutes les personnes se trouvant dans un rayon de dix mètres autour de moi) des génériques de dessins animés en VF, qui étaient diffusés au ralenti, en accéléré ou à l'envers. «Facile», j'ai dit, avec l'air le plus condescendant possible, afin d'en mettre plein la vue. «C'était Lucile, amour et Rock'n'roll, Belle et Sébastien, et les Mystérieuses Cités d'Or». A l'énoncé des bonnes réponses, un type s'est retourné, presqu'admiratif : «Ouah, elle est calée !» avant d'ajouter, alors que j'étais en train de me redresser fièrement sur ma chaise : «Ouais enfin en même temps, c'est des trucs de vieux...»
Comment ils disent déjà, les jeunes ? Ah oui, EPIC FAIL.

Partager cet article

Repost 0
Published by Refia - dans Jeux video
commenter cet article

commentaires