Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 11:40
A vingt ans, on me demandait quand je comptais me caser.
A vingt-cinq ans, on me demandait quand je comptais épouser Jules.
Aujourd'hui, à l'aube de la trentaine (brr), «on» a apparemment compris que Jules ne convolerions pas de manière officielle, parce que nous préférons dépenser nos sous dans des jeux vidéo plutôt que dans les petits fours. Très matures nous sommes.
Mais une nouvelle question semble occuper tous les esprits autour de moi : quand me déciderai-je à faire un enfant ?

Ouch.

Et ma moue dubitative ne semble pas satisfaire mes interlocuteurs, qui n'hésitent à me rappeler que l'horloge biologique tourne, tic tac tic tac, et que si je ne veux pas risquer de faire un bébé avec de la mousse dans les oreilles, j'ai intérêt à me dépêcher.

Oh hey ! J'ai pas trente ans !

La moyenne d'âge pour le premier enfant est apparemment passée à 29,7 ans en 2005 en France. Mais comme autour de moi, j'ai plusieurs copines qui ont fait des bébés bien avant, j'ai le droit de le dépasser, histoire qu'au final, on reste dans cette moyenne.

CQFD.

Et puis franchement, non, je n'en ai pas envie. Pas pour l'instant. Je craque totalement sur les bouilles des bébés de mon entourage, tous plus mimis les uns que les autres, et je ne me lasse pas de les voir et de leur faire des gouzi-gouzi et des reugneugneukilémignon. Mais je suis contente, quand je repars, de les laisser sur place. Ca ne me fait pas envie du tout. A dire vrai, quand on y pense avec Jules, on se dit qu'on préfèrerait un labrador, et moi je pense que si j'en suis au point de comparer le fait d'avoir un enfant avec le fait d'avoir un chien, même un labrador, c'est que je ne suis pas prête.

On me dit «Pfft, tu dis ça mais tu changeras d'avis ! Tu verras !» Oui. Sans doute. Après tout, rien ne m'empêche de me réveiller dans deux ans et de ressentir au fond de moi ce truc que tout le monde appelle l'instinct maternel. A ce moment-là, je suppose que je serai prête. A ce moment-là pourquoi pas ? C'est bien ce que j'entends quand je dis «je n'en ai pas envie pour le moment».

La discussion bébé a pris une place énorme ces derniers temps dans mes relations sociales. C'est un peu saoulant. Surtout que c'est le genre de questions qui ne se contente pas d'un oui ou d'un non. Il faut une réponse motivée et argumentée. Sauf qu'il n'y a pas de bonne réponse. Puisqu'il n'y pas de bonne raison ou de mauvaise raison. Il y a juste une envie ou pas.

Mais au cas où, des arguments, j'en ai !

Déjà, j'ai pas trouvé de prénom. Je cherche, je cherche, mais j'ai pas d'idées. Je ne peux pas avoir d'enfant sans avoir d'idées de prénom ! C'est un coup à prendre le premier prénom qui passe et on se retrouve avec des gamins qui s'appellent Roger et portent plainte contre leurs parents à la majorité. Ca non.

De toute façon, j'ai tenté l'aventure avec mes Sims, avoir un bébé, mais l'assistante sociale ne fait rien que de me piquer mes enfants. C'est un signe du destin.

Et puis bon, les pleurs, le caca, le vomi, bouh, très peu pour moi. Quand ça grandit, le bruit, les bêtises, les objets qui cassent. L'adolescence, ouch, avec la rébellion, les boutons d'acné, la crise existentielle...

Non, le mieux reste l'adoption, et l'adoption d'un gamin de 25 ans qui sort d'une école d'ingénieur, et serait donc immédiatement financièrement indépendant. L'idéal serait même qu'il puisse nous verser une petite rente. Là, peut-être qu'on peut y réfléchir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Refia - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

E. 03/07/2009 12:28

bah moi je suis une célibataire encroutée mais bon à tel point que les gens me demandent même plus trop quand je vais me caser et les bébés c'est simple j'en veux pas, alors moi aussi on me dit "tu verras", "tu cfhangeras d'avis quand tu trouveras le bon", oué sauf que même quand j'étais très amoureuse c'était pas un projet qui m'excitait vraiment...Là j'ai juste envie d em'occuper de ma gueule, je commence seulement à en profiter, à avoir de l'argent pour voyager...et là franchzement ce qui m'intéresse c'est acheter un appart, m'acheter des fringues, voyager, prendre des cours de langue, aller chez l'esthéticienne, que des trucs pour MA gueule!!!En plus la perspective de faire sortir une armoire normande par un vasistas suscite peu d'enthousiasme chez moi tout comme la déformation de mon corps, corps que j'ai déjà assez de mal à rendre correct!

Refia 07/07/2009 09:03


"En plus la perspective de faire sortir une armoire normande par un vasistas"
La comparaison est excellente ! Et me donne une raison supplémentaire d'acheter un enfant tout fait.