Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 14:22
Je suis allée voir Vendredi 13 hier soir. C'était... vintage.
Déjà, le film n'est ni une suite aux 11 (oui, 11) Vendredi 13 déjà sortis. Ce n'est pas non plus un prequel. Ce n'est même pas un remake du premier film, puisque le tueur du premier film, c'est bien connu, est la maman de Jason (tous ceux qui ont vu Scream s'en souviennent). Bref, chronologiquement, le film se placerait entre les deux premiers opus.

 Début flash-back dans les années 1980, au camp Cristal Lake, où la maman de Jason, un peu vénère que son fils se soit noyé à cause du manque de surveillance des monos plus occupés à batifoler, vient de tuer la quasi-totalité des jeunes gens. Tous ? Non, car une jeune fille lui résiste et la décapite sous les yeux de... Jason (ça, j'ai jamais compris : il était pas mort ?)

Fin du flash-back.

Plus de vingt ans plus tard, voilà qu'une bande de cinq jeunes décide de faire du camping sauvage dans les environs et se font étriper un à un par le monstre sanguinaire. Tous ? Non, car une jeune fille lui résiste et... Bref

Pas la peine de chercher beaucoup d'originalité dans l'histoire : il s'agit toujours de jeunes dévergondés qui, insouciants et inconscients, décident de passer un week-end festif, à base de bière et d'amour libre. Mais Jason rôde, et il est en colère. Parce que les jeunes qui picolent et qui  baisent, il n'aime pas ça. Alors il les massacre un à un. Tâche facilitée par le fait que le groupe d'une dizaine de personnes passe son temps à se scinder en groupes plus petits et donc plus vulnérables.

Là où je trouve que le film est vintage, c'est dans l'utilisation de la nudité. Les filles à poil qui courrent pour échapper au méchant, je trouve ça très années 80. Là, pour le coup, on est gâtés, puisque les actrices ôtent le haut à la moindre occasion. Je fais du ski nautique ? Oh je retire mon soutif. Tu veux un café ? Ouh la la il est chaud je vais retirer mon soutif...

Le film reste sympa, source de petits frissons en perspective. Et puis, l'acteur principal est Jared Padalecki, et rien que pour ça, ça vaut le coup d'aller voir tous les nanars du monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Refia - dans Tévé et ciné
commenter cet article

commentaires